7.Actions "hors les grilles"

« Théâtre au Jardin » et les Balades urbaines

Depuis 2 ans, nous avons imaginé un partenariat avec l’office du tourisme de Montreuil  à travers la co-organisation d’une balade/spectacle de jardin en jardin.
Partenariat basé sur la logistique et la communication et réalisé dans le cadre de « Douces Banlieues – Balades urbaines » et la manifestation nationale « Rendez-vous aux jardins » 
Lien vers l'office de tourisme de Montreuil ici

 

 « Théâtre au Jardin » dans le quartier

Théâtre au jardin participe depuis 2006 à la manifestation « Écoute Voir » en partenariat avec l’antenne municipale de quartier sur des actions dans le cadre du CUQS ou du PELG :

-   Organisation d’un bal-atelier dans le jardin de l’instrumentarium, en ouverture de la manifestation

-   Atelier de pratique artistique « la voix en mouvement » avec les enfants du centre de loisirs Jean Jaurès, en lien avec une création de la Cie Ekphrasis

- Entrée gratuite pour tous les enfants du quartier la Noue, au spectacle « Loulou et les drôles de sons », version concert, en jardin.


 « Théâtre au Jardin » dans les parcs.

Depuis 3 ans, notre proposition dans les jardins privés, se prolonge sur le territoire dans le Parc des Guilands, enpartenariat avec les services Culture et Espaces verts du département :

Représentations du spectacle « Contes du jardin » à destination des scolaires

Actions artistiques en direction des écoles de Montreuil et Bagnolet : animations d’ateliers « Lecture Chorale / Descendre au jardin » menées avec desclasses de Cm1 et Cm2.

Ces ateliers donnent lieu à des représentations dans le Parc à destination des scolaires.

 

Parc des guilands / Classe de CM1 Jules Ferry


« Théâtre au Jardin » et les Mûrs à Pêches de Montreuil  (projet en cours)  

Représentations de la lecture/spectacle « Pêchers mignons » créé par la Cie, dans les différents lieux  évocateurs du passé horticole de la ville : les mûrs à pêche, le jardin du musée horticole et les jardins privés participant à la manifestation.

 

 

Publié le mardi, mars 9 2010 par Cie Ekphrasis