5.Théâtre au jardin 2011

Programme Théâtre au Jardin 2011

 
Du jeudi 9 juin au lundi 20 juin




Théâtre au Jardin
est fait de rencontres toujours, de complicité encore…

Théâtre au Jardin
est fait pour de découvertes aussi : des auteurs, des acteurs, des éditeurs, des poètes, des musiciens...

Théâtre au Jardin
est fait de spectacles dans la verdure, de lectures au creux de l’oreille, de concerts où les merles ont leur mot à dire…

Théâtre au Jardin
par des professionnels, des amateurs et des bénévoles

Théâtre au Jardin est fait pour vous,
Poussez la grille !


Concert d’ouverture


Jakob Kullberg / Solo de violoncelle / Concert d'ouverture

J.S. Bach - Suite N° 3 pour violoncelle en Do majeur / B. Britten - Suite N° 1 pour violoncelle, op.72 / Per Norgard - Towards Evening

"Il a une maîtrise étonnante de la ligne musicale, et il joue juste, même dans les passages les plus périlleux." Ivan Hewett, Daily Telegraph

Né à Aarhus, au Danemark, Jakob Kullberg est l'un des plus talentueux jeune instrumentaliste danois. Il mène une carrière de soliste et joue en parallèle des concerts de musique de chambre.        

www.jakobkullberg.com
Jeudi 9 juin à 20h30 / Durée 50 min



Théâtre et Lectures 

   

Antigone de Sophocle / Théâtre / Cie Ekphrasis / Création 2010

Traduction Malika Hammou et Irène Bonnaud / Éditions Les solitaires Intempestifs (2004)

Le conflit mis en scène par Sophocle, celui de la conscience individuelle face au bien public, est d'une actualité permanente. Comment raison et déraison, orgueil et humilité, intérêts privés et intérêts publics s'affrontent dans ce combat-là ?

Les protagonistes sont ici placés face à des choix, des choix extrêmes certes, mais des choix. Ils ne font pas que subir leur destin, ils l'écrivent et nous amènent à nous poser la question : quelle part de liberté est la mienne dans l'écriture de mon destin ?

Pas de représentation "classique" de la tragédie pour cette "Antigone au jardin", mais sous vos yeux tout proches, des hommes et des femmes bouleversés par la violence de leurs propres choix, et dont l'humanité transpire à tout instant à travers l'orgueil, l'obstination, la peur...        

Mise en scène : Arlette Desmots

Interprétation : Paola Córdova,  Agnès Trédé, Lionel Gossart, Hervé Walbecq et les élèves de notre atelier de quartier : Laetitia Rancelli, Bénédicte Fauvarque, Anne-Marie Ory, Catherine Chorombaix, Marie-Victoire Duchemin et Stéphane Franche

Samedi 18 juin à 19h, dimanche 19 à 18h et lundi 20 juin à 20h / Durée 1h30

Insenso / Lecture / Théâtre contemporain

De Dimitris Dimitriadis / Traduction Constantin Bobas et Robert Davreu / Éditions Espaces 34

C'est un texte fulgurant, un long souffle de passion dévorante, où celle qui aime se perd pour devenir l'objet aimé. Elle, l'amante italienne, républicaine dans une Italie à l'aube de son indépendance face à l'Autriche, veut devenir l'Autre, le beau lieutenant autrichien. Les deux amants, les deux pays, double trahison aussi, celle de l'amour, celle de la patrie. A travers une langue dépouillée et parfois crue, on assiste à une variation infiniment poétique sur la dépendance amoureuse, sur le souffle brûlant du désir, l'adoration du corps et la défaite de la passion.     

Interprétation : Christine Gagnieux, sous la direction de Gloria Paris

Programmé dans le cadre du festival l'Europe des Théâtres, en partenariat avec Eurodam, réseau européen de traduction théâtrale, sur une initiative de la Maison d'Europe et du Théâtre National de Prishtina (Kosovo) et le Théâtre National de Roustavéli de Tbilissi (Géorgie). www.sildav.org

Lecture suivie d'une rencontre avec Sabine Chevallier des Éditions Espaces 34

www.editions-espaces34.fr

Mercredi 15 juin à 20h / Durée 50 min


Emois de roses / Lecture musicale / Cie Ekphrasis

Textes de Sépulvéda, Honnegger, Rilke, Di Lampedusa, Caccini, Clérambault, Costeley et autres

La rose synonyme de beauté, de raffinement, d'amour, de passion... Cette fleur à l'incroyable pouvoir évocateur a suscité d'innombrables créations. Nous l'avons traquée jusque dans ses plus profonds retranchements et c'est une rose légère et parfumée certes, mais aussi mystérieuse, philosophe ou combattante que nous effeuillons à travers textes et chansons.

Un cocktail de saveurs délicates pour une gamme colorée de gourmandises littéraires et musicales.

Lectrices : Emmanuelle Galy et Arlette Desmots

Luthiste : Marie Langlet / Chanteuse soprano : Marié-Cécile Calmelet

Samedi 4 juin à 20h30 (dans le cadre de la manifestation nationale Rendez-vous au jardin : www.srhm.fr ) et dimanche 12 juin à 18h / Durée 1h





















Spectacles tout public

 

Le jardin des origines / Théâtre / A partir de 8 ans

D'après "Dans moi" d'Alex Cousseau et Kitty Crowther et les écrits des élèves de l’École Jules Ferry 1, classe de CM1 de Mme Estaque

Évocation des couleurs, parfums, sensations, souvenirs, qui ont façonnés les enfants à travers l'histoire de leur famille mais aussi l'ogre qu'il faut affronter pour trouver ce que l'on cherche : soi-même.

Interprété par les élèves de l’École Jules Ferry 1, classe de CM1 de Mme Estaque

Conception : Paola Córdova et Arlette Desmots / Collaboration artistique : Véronique Marmeuse

Vendredi 10 juin à 14h45 (représentation scolaire) et samedi 11 juin à 11h / Durée 45 min


Dans la calebasse des "pourquoi ?" / Contes

Pourquoi on ne raconte jamais d'histoires le jour, sur les collines du Rwanda ?

Il était une fois, ou plutôt, il était une nuit, un vieil homme qui rêva d'animaux parleurs et d'arbres marcheurs...

Le village sans nom

Comme dit le poète Drissa : "Celui qui n'a pas de nom n'a pas besoin de naître ! Et le nom de ce qui doit être, vole devant lui comme un vent qui porte semence...". Cette histoire raconte la "vie" d'un village qui ne porte pas de nom.

Pour cette généreuse conteuse, mi-titi parisienne mi-antillaise, chaque histoire a une musique... Elle puise son inspiration dans l'Afrique d'hier et d'aujourd'hui.

C'est peut-être pour cela que ses contes chantent et que son chant conte...

Conteuse : Jacquie Lambourdière

Samedi 11 juin à 18h / Durée 1h


"Musik et Bibi" / Duo d'improvisation clownesque

Avec "Musik et Bibi", là, dans ce jardin, tout peut être, tout va pouvoir être dit, on va pouvoir tout entendre et questionner l'animal humain. Il n'y a pas de texte. Le clown c'est le texte. On improvise.

Dans l'écoute du public, du lieu, du clown lui-même, de tout ce qu'il se passe, avec les yeux, les oreilles, le corps entier, avec ses pensées, le clown tente de suivre le fil de l'instant.

"L'improvisation est l’exercice par lequel l'être humain se connaît et se confirme dans sa nature d'être raisonnable, c'est-à-dire d'animal qui fait des mots, des figures, des comparaisons, pour raconter ce qu'il pense à ses semblables." J. Rancière - Le maître ignorant

Conception et interprétation : Delphine Zucker et Sébastien Cherval

http://web.mac.com/sebastiencherval
Samedi 11 juin à 19h30 et dimanche 12 juin à 17h / Durée 45 min


Télécharger
le programme et toutes les informations pratiques

 


Publié le vendredi, avril 22 2011 par Cie Ekphrasis